ADEOSADMETIS
Chargement...


Le coaching vu par ADEOS !!


txt


Rôles et missions?

Le coach considère son client comme un partenaire.

Tous deux déterminent ensemble l’objectif, le cadre, et les résultats attendus et le client reste le seul responsable de ses propres objectifs.

En ce sens, il est maître du contenu.
Le coach est un expert du processus de coaching et reste maître du cadre.

Son rôle de partenaire requiert qu’il soit dans la position de comprendre les enjeux professionnels de son client sans toutefois être l’expert du métier de celui-ci.

Le coach posera les bonnes questions, le client trouvera ses réponses.

Le rôle du coach :
Découvrir et clarifier ce que le client souhaite accomplir pour établir un contrat fondé sur un objectif mesurable et daté, assorti d’indicateurs de résultat.

Aider le client à identifier ses motivations, ses stratégies et ses compétences.

Montrer au client l’ensemble des options qui s’offrent à lui.

Confronter le client à ses engagements ou à sa problématique, si cela peut le faire progresser.

Aider le client à dévoiler l’ensemble des options qui s’offrent à lui.

Aider le client à produire ses propres solutions et ses stratégies.

Le coach professionnel se fait superviser pour prendre du recul et garantir l'efficacité du processus.

Le coach engage sa responsabilité, alerte son client lorsqu'il constate des dysfonctionnements et met fin au contrat s'il estime qu'il ne lui est pas possible de continuer cette relation de coaching.


La stratégie

La philosophie est l'une des racines du coaching, dans la mesure où elle est un exercice autonome de la raison, même quand celle-ci est guidée par le dialogue. Savoir poser les problèmes, trouver par soi-même des solutions variées, faire progresser une façon de voir les choses et la vie, font partie intégrante du coaching comme de la philosophie


Le coaching peut se référer à l'Analyse Transactionnelle. Il part alors du principe que le coaché est capable de changer ses croyances sur lui-même, le monde et les autres qui l'empêchent de développer son potentiel. Les techniques majeures d'intervention sont l'établissement de contrats relationnels ainsi que l'utilisation du questionnement, d'explications, de liens avec la psychologie et la communication.


Le coaching peut aussi se référer à  la Programmation Neuro Linguistique (PNL).  Il part alors du principe que le coaché peut parvenir à l'état d'excellence qu'il souhaite. Les techniques majeures d'intervention sont la visualisation de l'état désiré et le questionnement sur le « comment y parvenir? », le modèle des parties, les déplacements dans l'espace, les stratégies mentales.


Le programme

Le programme de coaching comprend 10 séances de 2H00 espacées de quinze jours pour garder la dynamique du changement et permettre entre deux séances l’acquisition des outils et l’expérimentation nécessaire, l’actualité du moment sera explorée pour la confronter aux objectifs établis.

Le lieu sera en adéquation avec le coaching, calme, confidentiel.

Les lieux de rencontre pourront être définis d’une séance sur l’autre en fonction des agendas du coach et du coaché.

Le coach s’engage à réaliser un travail de préparation et d’analyse des séances.

A la mi-parcours le coach programmera une réunion tripartite de bilan pour évaluer l’avancée du coaching. En fin de parcours une réunion de clôture et d’évaluation tripartite du coaching sera organisée, pour débriefer l’ensemble du coaching.


Les techniques utilisées

La systémique

Et si le problème c’est la solution ?

Nous faisons parti du système aussi.

Ce qui nous lie c’est un ensemble d’interactions

Pour modifier le système modifions déjà les interactions.

Le réel existe mais nous ne le percevons pas nous ne faisons que l’interpréter, sortir des interprétations, ou comment les changer.

La PNL

Se fixer des objectifs SMART et écologiques,

La méthode de projection du comme si (on fait comme si).

Modifier notre perception du réel, en le revisitant, se déprogrammer et se reprogrammer de façon positive.

Des techniques cognitivo-comportementalistes

Les croyances irrationnelles, les comprendre et les remplacer par des croyances rationnelles.

Les biais cognitifs (ou comment se mentir pour se donner raison) les comprendre pour en sortir, et comprendre ceux des interlocuteurs pour ouvrir le champ des possibles.


.


Le sens de la Déontologie

Le coach est tenu au secret professionnel et au respect de la déontologie

  • Le respect de la confidentialité pour ce qui concerne le client.
  • Le respect du client, de sa personne, de ses choix.
  • Le respect de la finalité du coaching : développer l’autonomie de la personne afin qu’elle assume pleinement ses choix et les solutions trouvées grâce à la présence du coach.

Effets Post Adeos !


Satisfaction, Autonomie, Confiance en soi, Prise de conscience, Ouverture d'esprit, Sécurisation des parcours, Redynamisation